Le-Qui-Vive Théâtre et Compagnie
 
 

Il y a la voix de tête, c’est la voix trop haute et mal placée, la voix trop basse, trop grave et inaudible, la voix déraillant, gênée par un chat dans la gorge, la voix timide et hésitante, la voix blanche, la voix trop forte, agressive ou assourdissante, puis il y a le médium… c’est la voix bien placée, la voix pleine, la voix chaude, la voix dont l’articulation, le phrasé, et le volume sont adaptés à l’espace sans force.

Savoir trouver et placer sa voix c’est aussi savoir bien respirer par le bienfait indispensable de la respiration ventrale.

Une voix doit toujours dire la vérité.

La voix